Yuki, l’énergie joyeuse

Cette technique est issue du Setaï et nous a été transmise par I. Tsuda qui l’avait lui-même apprise de Maîtres Nogushi, qui en est à la base.

Le principe est simple. Il s’agit d’harmoniser le corps du receveur en injectant de l’énergie canalisée à travers les mains du donneur.

Avec l’entrainement, le praticien sait d’instinct où placer ses mains. Le receveur peut bien entendu avoir une demande particulière. Cependant le praticien doit rester à l’écoute de l’énergie du corps dans sa totalité.

Le Yuki-ho se pratique traditionnellement au sol car on commence assis pour ensuite, s’allonger en gardant les yeux fermés.
Ceci étant dit, on le pratique dans toutes les positions : assis sur une chaise, couché sur une table de massage, un canapé ou un lit, sur une chaise de massage, ou tout simplement au sol. Si la première partie n’est pas toujours pratiquée, se mettre dans un état “méditatif” est toujours préférable. Cela permet de laisser au corps de mieux gérer les nouvelles informations.

Yuki est pratiqué pendant les séances de mouvement régénérateur, selon la séquence de groupe de I. Tsuda, ou séparément, sous forme de session individuelle.

Afin de bien profiter des effets de ce travail énergétique, porter des vêtements serrant, des ceintures et autres est à éviter.